Aidons les !!!! Un message d’une maman en detresse

 

Pour les enfants d’HAITI qui étaient en cours d’adoption par des français avant le séisme : Rassemblement samedi 23 janvier à 15h, devant la Mairie de Bordeaux, Place Pey-Berland. Chaque personne apporte une bouteille vide. Venez nombreux ! Nos enfants ont soif et faim, ils sont blessés ou malades. Il y a urgence à les rapatrier en France !!!

Je me permet de relayer ci après  le message d’une maman en détresse. La position du gouvernement français est incompréhensible


***************************************************
« Bonjour,

Je suis la maman d’un petit garçon, adopté en 2005 à Haïti, et d’une petite fille de 22 mois, en cours d’adoption en Haïti.

Nous avons déjà passé plusieurs jours ensemble l’année dernière et la procédure juridique et administrative était très avancée lorsque le séisme a frappé. Tous les consentements de la famille biologique avaient été donnés devant les juges, les services sociaux du Ministère de la Famille avaient approuvé l’adoption, de même que le parquet du Tribunal Civil de Port-au-Prince. Mais les documents sont sous les décombres puisque le palais de justice a été totalement détruit.
Plus de 1000 familles sont aujourd’hui dans ma situation, les orphelinats de nos enfants ont été détruits, ils manquent aujourd’hui d’eau, de lait, de nourriture, de médicaments, de couches, de couvertures,… et le Président de la République Haïtienne s’est prononcé pour un rapatriement rapide de tous les enfants en cours d’adoption, lorsque leur apparentement en bonne et due forme avait été effectué, ce qui est notre cas.

Des bouteilles d’eau vides pour nos Timouns d’Haïti : samedi 23 janvier à 15h devant la Mairie de Bordeaux

Une manifestation symbolique des parents se déroulera samedi 23 janvier à 15h, devant l’hôtel de ville de Bordeaux, Place Pey-Berland.

Chaque personne apporte une bouteille vide. S’il est parent adoptant, il écrit dessus au marqueur le prénom de son enfant et colle sa photo, sinon, la bouteille vide suffit.

Parlez-en autour de vous. Venez nombreux !!!

Nos enfants ont soif. Il y a urgence. 


S’il-vous-plait, signez aussi la pétition pour le rapatriement de nos enfants en cours d’adoption à Haïti, en vous remerciant de bien vouloir faire passer le message à tous vos amis.     
http://www.mesopinions.com/Pour-le-rapatriement-des-enfants-en-cours-d-adoption-en-Haiti-petition-petitions-953b1d275c02b507a709385480180828.html%20

Le 12 janvier, tout a basculé dans l’horreur. Ce tremblement de terre en Haïti est la pire catastrophe humanitaire qu’on ait connue. L’aide sanitaire sur place est totalement dépassée. Des adultes, des enfants, meurent tous les jours. On craint des épidémies en masse. Chaque jour qui passe est pire que le précédent. Tout manque. Une distribution d’eau potable a été mise en place pour 8000 personnes… quand 2 millions de personnes ont soif !! Les orphelinats ne sont pas approvisionnés, ils sont trop nombreux, trop dispersés, et les distributions ne se font que dans les zones sécurisées par l’ONU.

Plus de 1000 enfants attendent, souvent dans des conditions épouvantables, de rejoindre leurs parents en France.

Compte tenu des circonstances exceptionnelles, le Président de la République d’Haïti, René Préval, a autorisé les enfants en cours d’adoption, à quitter Haïti pour rejoindre tout de suite leur famille adoptive, où qu’en soit la procédure, si l’apparentement avait été fait avant le séisme.

Les USA, les Pays-Bas, la Belgique, le Luxembourg rapatrient donc en ce moment, dans l’urgence, tous les enfants qui étaient en cours d’adoption par leurs ressortissants. 

La France refuse toujours de rapatrier tous les enfants de parents français, alors qu’ils sont apparentés depuis longtemps, leur procédure d’adoption était en route, parfois presque terminée. Le Ministère des Affaires Etrangères n’accepte le rapatriement que pour les enfants dont la procédure était terminée, avec un jugement homologué. Il argue du droit international pour refuser aux autres enfants en cours d’adoption, pourtant apparentés déjà depuis des mois à des parents français, de rejoindre leur foyer et échapper à l’horreur. Il fait fi des circonstances exceptionnelles, du chaos, de la disparition des dossiers, de l’impossibilité de les reconstituer et de poursuivre des procédures juridiques et administratives avant très très longtemps… Il condamne des centaines d’enfants de parents français à survivre des mois ou des années encore dans ce cauchemar …

Faites passer ce message autour de vous.

Merci de votre aide !!
*************************************************** 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *